Les voiles pour couches lavables

Lorsque vous commencez à entendre parler des couches lavables, très vite vous entendez parler des voiles à disposer sur l'insert de la couche. Il peut être jetable/réutilisable ou lavable. Les voiles jetables sont principalement constitués de cellulose et les voiles réutilisables peuvent être réalisés dans différentes matières. Il s'agit donc d'une feuille ou d'un rectangle de tissu (souvent en polaire pour la douceur).


L'utilisation du voile n'est pas obligatoire voire inutile dans certains cas.


Cas n° 1 : Votre bébé est allaité, le voile est inutile car la matière fécale le transperce et ces selles sont hydrosolubles donc vous pouvez directement mettre la couche dans la machine (programmer un long rincage avant le lavage et utiliser du percarbonate pour détâcher). Si cela vous incommode vous pouvez effectuer un rincage rapide au lavabo.


Cas n°2 : Lorsque votre bébé est nourri au lait maternisé ou en cours de diversification, vous pouvez utiliser des voiles jetables épais et les plier en deux car les couches sont petites, cela renforce l'épaisseur et évite que cela transperce (je recommande la marque Hamac). Si il n'y a que de l'urine vous pouvez passer le voile en machine, si il y a des selles non moulées jetez le voile à la poubelle. Il faut éviter de mettre les voiles dans les WC malgré ce que certaines marques recommandent. Cela reviendrait à jeter une lingette dans les toilettes.


Cas n° 3 : votre bébé est diversifié et ses selles sont dures, vous pouvez de nouveau éviter l'utilisation des voiles et jeter directement la grosse commission dans les WC puis mettre la couche dans votre bac de couches sales. Si vous souhaitez préserver au maximum vos couches des tâches, vous pouvez utiliser à ce stade des voiles lavables en polaire ou coton.


Cas n°4 : Vous utilisez des couches de location, dans ce cas, que votre enfant soit allaité ou non et diversifié ou non, l'utilisation des voiles jetables ou de vos propres voiles lavables en tissu est obligatoire afin de préserver les couches des tâches.